Flameoven : test complet du four à pizza à bois

Cocorico ! Le four à pizza à bois Flameoven est sorti tout droit de l’esprit de Nicolas Bonsignore, un entrepreneur Français et passionné de pizza napolitaine. Ce dernier a décidé de tenter sa chance sur ce nouveau marché que sont les fours à pizza bois pour les particuliers. Alors, ce Flameoven vaut-il le coup ? Peut-il tenir la dragée haute aux leaders du secteur ? Réponse et avis dans le test ci-dessous !

CONTENU DE LA BOITE

Arrivant dans un emballage au design sobre et soigné, faisant penser aux produits de la marque à la pomme, on trouve dans la boite :

  • un Four à pizza Flameoven
  • Une Pierre réfractaire en cordiérite de 33cm (12 pouces)
  • Une pelle à pizza en Inox
  • Une housse de protection pour le stockage en extérieur
  • Une cheminée
  • Une porte arrière, isolée, avec poignée en bois
  • Une large trémie d’alimentation bois/charbon/pellets
  • Une porte avec poignée

Le montage du four est aisé et ne nécessite pas de manuel. En moins de 15 minutes, le Flameoven est sur pieds et prêt à en découdre.

DESIGN ET CARACTÉRISTIQUES

Le Flameoven propose un design simple et sans fioritures. On apprécie sa surface toute en couleur Inox lui offrant un bel aspect. Les rivets sont correctement montés et donnent une impression de solidité. Je remarque immédiatement que les pieds du four ne sont pas protégés. C’est dommage car des pieds en caoutchouc empêchent le four de bouger et ne marquent pas la table sur laquelle il est posé.

D’un poids de 15,3 kilos, ce n’est pas le plus léger de la catégorie, pour autant, il est très facilement transportable dans le jardin, la voiture ou la cave.

La cheminée peut se fermer à l’aide d’un clapet fixe. Ce système n’est pas très esthétique mais rempli parfaitement son office. S’il pleut et si vous voulez stocker votre four, il assurera une parfaite étanchéité.

 

On apprécie l’effort de fournir une housse de protection pour un four qui peut vivre sa vie dehors.

A propos de pluie et d’étanchéité, on apprécie la housse fournie d’origine dans le carton. Généralement vendue en surplus chez les concurrents, le Flameoven peut être laissé dehors sans arrières pensées grâce à sa housse protectrice en plastique qui vient s’ajuster avec un cordon. Cela étant dit, le corps du four est construit en acier inoxydable. Vous pouvez donc le laisser dehors sans protection, bien que je préfère toujours préserver le matériel tant que possible !

MISE EN ROUTE ET FONCTIONNEMENT

Prévu pour fonctionner avec des buchettes, le Flameoven peut aussi fonctionner au charbon et aux pellets de bois si nécessaire. La trappe à l’arrière du four, qui permet de charger le bois, est plutôt large : 20cm x 10cm. Cela est appréciable car on peut utiliser des buchettes de plus grosse section.

 

La trappe à l’arrière est large. Cela permet d’ajouter des sections de bois plus importantes

Après plusieurs essais, la solution que je préfère est un mélange de charbon et de buchettes pour lancer le Flameoven. Après une vingtaine de minutes, la pierre réfractaire tourne autour de 370 degrés.

Il ne reste plus qu’à rajouter des buchettes pour avoir la sainte flamme qui nous permettra de gagner les derniers degrés nécessaires à la cuisson d’une pizza napolitaine traditionnelle ! A ce propos, la porte arrière n’est pas équipée d’un crochet. C’est dommage car il aurait été facile de l’accrocher à l’arrière du four pendant que l’on charge les buchettes.

 

La poignée en bois est pratique et ne nécessite pas de gants anti-chaleur. On regrette juste l’absence de crochet pour accrocher la porte une fois celle-ci retirée.

Cela étant dit, la porte est bien isolée et vous pouvez la manipuler sans gants anti-chaleur. Il faudra juste penser à prévoir un espace pour la poser le temps que vous remplissiez la trémie du four.

Après une bonne demi heure, la pierre est à 450 degrés sur le fond, 350 sur le milieu. Il est temps d’enfourner.

CUISSON DES PIZZAS NAPOLITAINES AVEC LE FLAMEOVEN

La pierre réfractaire est à température et j’enfourne la pizza. Pour cela, j’utilise la pelle en inox fournie avec le four. Cette dernière est malheureusement un peu lourde mais elle a le mérite d’être livrée de base.

Si vous vous passionnez pour la Napolitaine, ce sera certainement un élément que vous viendrez à remplacer rapidement pour une ou des pelles plus légères et pratiques.

 

La pelle fournie d’origine est belle mais un poil lourde.

Je retire la fine porte sur le devant du four et j’enfourne ma pizza margarita. Ma pâte composée de biga, comme à son habitude, réagit bien. Le bord le plus proche de la flamme commence à gonfler et après une vingtaine de secondes, je rentre avec la pelle pour tourner ma pizza d’un demi tour.

Je tourne régulièrement ma pizza toutes les 15 secondes pour m’assurer que chaque bord cuit uniformément. Le Flameoven est un four assez compact et parfois, les flammes viennent lécher d’un peu trop près la pizza qui gonfle. J’utilise alors ma pelle ronde pour venir casser ces flammes et ne pas cramer la pizza. Après environ 2 min 10, je sors la pizza du four, délicieuse et fumante.

 

Si les flammes lèchent de trop près la pizza, il faut les « casser » en mettant une pelle ronde en opposition.

Il est possible d’effectuer la cuisson en remettant, ou non, la porte en façade. Cela va dépendre de votre expérience et si vous êtes à l’aise avec les fours en 12 pouces. Personnellement, je préfère cuire la pizza sans la porte pour voir ce qui se passe à l’intérieur.

Pour m’assurer que le four reste à température, je remets la porte en façade et je charge de nouveau la trémie d’alimentation en buchettes, le temps de préparer une seconde pizza. Comme tous les fours à pizza à bois, la gestion de votre combustible est essentielle. Elle constitue un plaisir mais aussi une contrainte que vous devrez apprivoiser.

ENTRETIEN DU FLAMEOVEN

Comme tous les fours à pizza bois portatifs, l’entretien est facile et minime. On regrette cependant que la trémie d’alimentation vienne se glisser derrière la pierre réfractaire sur le même plan.

Concrètement, pour retirer la trémie d’alimentation, il vous faut impérativement retirer, en premier, la pierre réfractaire. Pas forcément ergonomique.

Pour l’intérieur du four, j’utilise un compresseur et je souffle toute la suie. La pierre réfractaire de son côté sera tournée à 180°. De cette manière, la partie la plus sale sera nettoyée en profondeur lors de la prochaine utilisation du four.

L’extérieur du four est nettoyé avec une éponge humide puis séché avec un chiffon microfibre. Pour finir, on remettra la housse de protection.

Flameoven
  • Prix
  • Cuisson des pizzas
  • Facilité d'utilisation
Note finale
3.8

Résumé

Le Flameoven est un four à pizza à bois qui donne satisfaction. Transportable du fait de son faible volume, il permet de cuire des pizzas napolitaines de toute beauté une fois le four apprivoisé. On aurait aimé que les pieds soient protégés par du caoutchouc, que la pelle à pizza fournie d’origine soit un peu plus légères ou que la trappe à l’arrière comporte un crochet, mais ce sont de menu défauts.

Pour un prix de 400€, le Flameoven vous en donne pour votre argent : Le four est performant, vous avez une pelle à pizza et une housse de protection ! La concurrence ne vous en offre pas autant pour le même prix ! 

Pour finir, avec le code LAURENCEEEL20, vous bénéficierez de 20% de réduction sur le four, soit le Flameoven à 320€. Pour en bénéficier, vous pouvez cliquer sur le bouton ci dessous.

Pour

  • Look sobre et classe
  • Performant pour cuire de la pizza Napolitaine
  • Pelle à pizza + housse de protection fournie d’origine !
  • Transportable facilement

Contre

  • Pieds non recouverts de caoutchouc
  • Four un peu long à chauffer
  • Pelle fournie un peu lourde

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.