Ooni Karu 16 : test complet et avis sur ce four à pizza bois

Vous êtes passionné de pizza Napolitaine avec cuisson au feu de bois ? Le Ooni Karu 16 va vous faire de l’œil. Ce modèle vient remplacer le Ooni Pro et offrir un grand frère à l’excellent Karu 12 déjà testé sur le site. Reconnu par la très sérieuse Associazione Verace Pizza Napoletana, le Karu 16 est le 1er four domestique au monde recommandé pour faire de l’authentique pizza napolitaine.

Ce four à pizza au bois tient-il ses promesses ? Réponse tout de suite dans le test ultra complet ci-dessous !

CONTENU DE LA BOITE

Le Karu 16 est livré dans une énorme boite qui pèse un âne mort ! A l’intérieur, on y trouve :

  • Un four à pizza au bois Ooni Karu 16
  • Une cheminée amovible
  • Un bouchon qui remplace la cheminée pour la cuisson au gaz
  • Une pierre réfractaire en cordiérite de 40cm
  • Une pierre réfractaire à placer au fond du four sur laquelle vient se loger une grande trémie d’alimentation.
  • Un thermomètre et ses piles
  • Une porte vitrée
  • Divers manuels d’utilisation
Le Ooni Karu 16 est un beau bébé !

La mise en place du four se fait assez simplement car, comme d’habitude chez Ooni, tout est ergonomique :

  1. On déplie les 3 pieds habilement protégés par du caoutchouc
  2. On monte la cheminée
  3. On insert les pierres réfractaires
  4. On branche super simplement le thermomètre
  5. On visse la porte vitrée coulissante

Le four est prêt !

DESIGN ET CARACTÉRISTIQUES

Fidèle au design des fours Ooni de 2021, la Karu 16 adopte une livrée bi-tons alu noir du plus bel effet. Avec son poids mesuré de 29 kilos, c’est un four qui reste transportable mais qui vraisemblablement restera dans votre jardin ou votre cuisine d’été.

Pierres refractaires à l'intérieur du Ooni Karu 16
A l’intérieur du four on retrouve 2 pierres réfractaires.

En effet, bouger cette masse en étant seul n’est pas une partie de plaisir et nécessitera, le plus souvent, l’aide d’une seconde personne pour le déplacer. Aussi, on regrettera que Ooni ne livre pas, de base, une housse de protection et qu’il faille l’acheter en sus pour une cinquantaine d’euros. Le four est conçu pour rester dehors et résister aux intempéries, mais tout de même, quand on possède un bel outil de ce type, on aime à le protéger pour le faire durer dans le temps.

Petits soucis de finition sur le coté du four

La finition du Karu 16 est, comme d’habitude, exemplaire avec tout de même une remarque : le plaquage de la robe noire n’est pas toujours parfait. Sur certains côtés du four, on a l’impression que cela « gondole » un peu. Rien qui ne vienne entacher la fiabilité du four mais il convient de le noter.

Quelles sont les différences entre le Karu 12 et le Karu 16 ?

Le Karu 16 n’est pas juste une version XXL du Karu 12. Listons ci-dessous ce qui les distingue :

  • Robe biton pour le Karu 16, alors que le 12 était tout argenté
  • Pierre réfractaire plus grande de 10cm pour atteindre une longueur de 40cm
  • Thermomètre intégré qui prend la température dans le four
  • Porte vitrée qui permet de visualiser les flammes et de surveiller la cuisson de la pizza
  • Porte d’alimentation XXL permettant de charger des buchettes de plus grande taille.
  • 29 kilos pour le Karu 16 contre 12 kilos pour le Karu 12 !

Mise en route et fonctionnement

Allumage du Karu 16 avec du charbon pour commencer.

Initialement, le Karu 16 est conçu pour fonctionner au bois ou au charbon, ou avec un mix charbon/bois. C’est d’ailleurs cette solution que je préfère et que je conseille.

Il est possible, via un module additionnel vendu séparément au prix d’une centaine d’euros, de convertir le four au gaz propane. Je n’ai pas eu l’occasion de tester le module gaz mais, quand ce sera fait, j’apporterai une mise à jour à cet article. Revenons donc à la mise en route !

Alimentation en bois du Karu 16 par l'arrière
On peut vraiment utiliser de plus grosses buchettes pour alimenter le four comparé au Karu 12. Cet élément rajoute beaucoup de confort car on charge le four moins fréquemment.

Etant habitué à l’excellent Karu 12, on retrouve ici une trémie d’alimentation deux fois plus grande. Elle est énorme ! Vous pouvez lancer votre four de différentes manières mais pour ma part j’aime remplir la trémie de charbon, puis, lancer les allume feu.

Cela permet au four de chauffer très rapidement jusqu’à une température d’environ 320 degrés en 20 minutes. C’est alors le moment de rajouter les buchettes pour aller atteindre les fameux 450 à 500 degrés nécessaires à la cuisson d’une authentique pizza napolitaine. La porte vitrée est absolument géniale car elle vous permet de voir exactement ce qui se passe dans le four.

Thermomètre en façade sur le Ooni Karu 16
Le thermomètre en façade est en fait un réel élément de confort, surtout quand il est question d’enchainer les pizzas et de surveiller la température du four.

Le thermomètre vous offre également beaucoup de confort car vous savez exactement ce qui se passe dans le four. Une température maitrisée est un élément clé pour bien réussir la cuisson de ses pizzas et ce thermomètre, qu’au début je pensais un peu « gadget », m’a rendu accro. Bien qu’il ne prenne pas la température sur la pierre réfractaire mais à l’intérieur du four, après 20 minutes la température affichée est assez fidèle et vous pouvez enfourner en tout confiance.

Enfourner sa pizza à 380 ou à 450 degrés n’a rien à voir, surtout, quand vous devez enchainer les pizzas dans une soirée. Vous savez toujours quelle est la température de votre four et à quel moment idéal rajouter des buchettes. Il est d’ailleurs temps de se jeter dans la bataille et de faire cuire nos pizzas !

Les buchettes permettent de faire monter le four à haute température. La porte vitrée permet de vérifier si on doit rajouter du bois.
Les buchettes permettent de faire monter le four à haute température. La porte vitrée permet de vérifier si on doit rajouter du bois.

Cuisson des pizzas napolitaines avec le Ooni Karu 16

C’est là la vraie plus-value de ce four : l’expérience de cuisson. Le Karu 16 m’a procuré un plaisir que les plus petits modèles n’arrivent pas à égaler. La flamme danse dans le four et je vois la température qui monte progressivement. Les 420 degrés sont atteints, ma pizza est sur la pelle dans les starting blocks !

Je soulève la porte vitrée qui s’abaisse de manière fluide et j’enfourne rapidement ma Margarita. Une fois la porte refermée, je constate que la température a à peine bougé. Ma pate, composée d’une biga à 70%, est parfaitement réussie et la pizza commence à lever.

Pizza Margarita dans le Karu 16
En tournant la pizza toutes les 20 secondes, on obtient une Margharita parfaitement cuite en moins de 90 secondes.

Les deux buchettes que j’avais rajouté avant la cuisson me font une flamme magnifique qui vient lécher le plafond du Karu 16, assurant une cuisson uniforme de ma pizza. Apres une vingtaine de secondes, j’ouvre la porte vitrée pour retourner une première fois le disque de 180 degrés.

La première moitié de ma pizza est parfaitement cuite et cette dernière continue à gonfler et à dorer. Je répète l’opération de manière à cuire de manière uniforme ma pizza sur tous ses côtés et après pile 90 secondes, une Margarita fumante sort du four.

La pizza margarita sort du Ooni Karu 16 parfaitement cuite.
Un peu de basilic et on va se régaler !

Je pose la pizza sur une grille pour évacuer l’humidité en excès et j’en profite pour vérifier le dessous : la pate est zébrée, parfaitement cuite. La mozzarella est bien fondue, il ne reste qu’à apporter une petite touche de basilic pour se régaler.

Le four commence alors à redescendre en température et le temps de préparer une seconde pizza, je choisis de rajouter une seule buchette pour maintenir une température autour des 420 à 450 degrés dans le four.

Je me dis alors que la porte vitrée et le thermomètre sont une sacrée bonne idée et qu’une fois habitué, il sera difficile de m’en passer !

Une pierre réfractaire de 16 pouces est-elle indispensable ?

Non ! Par contre, elle apporte un vrai confort et permet de travailler avec une pelle à pizza beaucoup plus facilement. Bien que le Karu 16 permette de faire des pizzas d’un plus grand diamètre, la pierre de 16 pouces vous offrira surtout une expérience de cuisson plus agréable.

Entretien du Karu 16

Tout le four peut être nettoyé au compresseur pour retirer la suie. Si la pierre réfractaire est trop sale, il suffit de la retourner de 180 degrés et, à la prochaine utilisation, de faire monter le four très fort en température. La pierre reviendra comme neuve, purifiée par le feu !

La cheminée s’encrasse forcément et pour un nettoyage parfait vous pouvez utiliser une brosse pour les toilettes avec du décape four classique.

Concernant le reste des cendres, vous pouvez les utiliser au jardin ou dans le compost.

Pour finir, la porte vitrée peut être nettoyée avec du produit lave vitre classique et un chiffon.

Ooni Karu 16
  • Prix
  • Cuisson des pizzas
  • Facilité d'utilisation
Note finale
4.3

Résumé

La Karu 16 est un four à pizza exceptionnel car il procure un plaisir et une expérience de cuisson de haut niveau. Reconnu par les Napolitains eux-mêmes, il permet de cuire des pizzas Napolitaines traditionnelles entre 60 et 90 secondes. On apprécie le thermomètre et la porte vitrée qui facilitent grandement le travail du pizzaiolo. Son tarif élitiste le réservera cependant à une niche de purs passionnés de pizza. Si le budget pour vous n’est pas un problème alors foncez ! Ce four ne vous décevra pas.

Ce que j’ai moins apprécié :

  • Prix élevé
  • Pas de housse pour protéger le four
  • Poids élevé

Ce que j’ai adoré :

  • Expérience de cuisson exceptionnelle
  • Montée en température rapide
  • Four haut de gamme
  • La porte vitrée facilite grandement la cuisson
  • Le thermomètre en façade : un vrai élément de confort

Ooni Koda 16

amazon
Non disponible
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 21/10/2021 09:03

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.